10 novembre 2016 Sattva Yoga Shala

DÉFI DETOX 3 JOURS : Dernier jour en V E R T !

Avez vous noté sur un carnet les détails de votre D É F I ?

Afin de visualiser ce que vous avez fait et ce que vous avez décidé pour quelconque raison de laisser de côté ?

Ce Défi Detox 3 jours est un Défi à faire à chaque transition de saison donc gardez le bien sous le coude afin de le réutiliser et pourquoi pas l’intensifier.

Notre prochain rendez-vous Detox se fera en Janvier après les fêtes, je vous réserve de belles surprises, donc restez connecté à ma page.


 

Pour le D e r n i e r Jour D e t o x nous  S U P P R I M O N S le petit déjeuner du matin donc au levé de lit après la douche vous avez droit à votre boisson tonique citronné et SOBOCHA (sarrasin grillé).

Ensuite place à la Pratique dynamique du Matin : YOGALATES

detoxyoga3jours2

La vidéo de la Pratique douce du soir : ici 

detoxyoga3jours

 


Repas du Midi et du Soir

Nous optons pour la couleur V E R T E !

c’est à dire que vous ne mangerez que du vert pour ce D e r n i e r Jour .

Soit en soupe, soit en jus soit en légumes vapeur soit en salade.

Pas de pain, pas de sucre, pas de café, pas d’alcool (évidemment) pas d’autres couleurs que du V E R T !!!

Aliments acceptés  pour assaisonnement : 

citron, huile d’olive/colza, graines de courge (petit pincée), gomasio, curcuma, poivre.

Voici pour vous aider une liste d’aliments que vous pourriez vous procurer :

Haricots
Petits pois
Salade
Courgette
Épinard
Brocolis
Choux
Poireau
Artichaut
Asperge
Bette
Chou vert
Concombre
Cornichon
Oseille
Persil
Céleri branche
Choux de Bruxelles


santosha-contentment

Grâce au contentement, nous atteignons un bonheur insurpassé

(Aphorisme II-42)

Ici, Patanjali nous présente le secret du bonheur.  Cela semble si simple !  Pour être heureux, il suffit d’accepter chaque chose, situation ou personne telle qu’elle est et telle qu’elle n’est pas.

Sur le tapis de yoga, l’on pratique Santosha en acceptant son manque de mobilité, d’équilibre ou de force dans une posture tout en explorant cette Limite pour la repousser en douceur (Ahimsa), sans se leurrer (Asteya) et sans aucune attente (Aparigraha) mais avec beaucoup de détermination (Tapas).

Dans la vie quotidienne, la pratique de Santosha implique d’abord de renoncer à se considérer comme la victime des circonstances extérieures en prenant l’entière responsabilité de notre réaction aux situations (de toute façon, c’est la seule partie sur laquelle nous avons du contrôle ! ).

Cela n’implique pas pour autant que l’on doive se résigner à croire que l’on est né pour un petit pain et à tolérer des situations inacceptables.  Au contraire, ce n’est qu’en acceptant lucidement la réalité telle qu’elle se présente ici et maintenant que nous aurons accès à notre force créatrice pour entreprendre les actions appropriées afin d’apporter les changements requis pour répondre à nos besoins légitimes.

En d’autres mots, il s’agit d’avoir une relation « mature » avec la réalité même si, présentement, elle ne répond pas à nos « préférences».  Voici quelques exemples :

1044302_10151826649651567_1205358264_n

    • J’ai les yeux bruns et non pas bleus, verts ou gris.  Si je n’accepte pas cette réalité, je serai bien malheureux (par contre, rien ne m’empêche de porter des verres de contacts qui donnent l’apparence que mes yeux sont bleus, verts ou gris).
    • Mon auto est une perte totale suite à un accident de la route et cela me désole mais je peux choisir de mettre l’accent sur le fait que je m’en suis sorti indemne.
    • J’ai obtenu une note de 65% dans un test alors que j’espérais avoir 90%.  Si après vérification, je constate que ma note est bien de 65%, il ne me reste qu’à voir comment j’ai perdu des points et à faire ce qu’il faut pour que cela ne se reproduise plus.

Une bonne façon de pratiquer Santosha est de cultiver une attitude de gratitude face à tout ce qui nous arrive.  Dans toute situation, aussi déplaisante soit-elle, il n’en tient qu’à nous de trouver une raison de rendre grâce. Il est vrai que cela peut parfois demander pas mal d’imagination et, surtout, beaucoup de maîtrise sur les fluctuations du mental (cf. Aphorisme 1-2) !

L’on peut même utiliser le principe de Santosha pour ré-interpréter notre passé en découvrant le côté positif d’évènements qui, à prime abord nous semblaient tout à fait négatifs.  Par exemple, les coups durs qui nous sont arrivés nous ont sans doute permis de développer notre détermination et notre habilité à demander et à accepter de l’aide.

Merci pour votre participation !

Rendez-vous pour un Défi Detox 3 jours plus intense en Janvier 2017 juste après les fêtes.

N A M A S T É

LOVE & LIGHT

<3