6 juin 2016 Sattva Yoga Shala

DEFI N°8 : A H I M S A ou LA NON VIOLENCE

AHIMSA

Nous rentrons dans la phase d’ A N C R A G E cette semaine il est donc temps d’intégrer les principes d’éthiques du grand S a g e PATANJALI dans ses Yoga Sutras  avec Les 8 M E M B R E S du Y O G A  .

 

Dans les Yoga Sutras de Patanjali, les huit membres du yoga, étapes ou branches sont appelés ashtanga (ashta=huit, anga=membre, étape, branche). Il s’agit essentiellement de règles de vie pour atteindre le bonheur. Ces huit étapes dictent une ligne de conduite morale et éthique et d’auto-discipline. Elles aident à la bonne santé physique et nous font prendre conscience des aspects spirituels de notre nature.

LES Y A M A S 

Yama, le premier membre, concerne les normes éthiques et le sens de l’intégrité et vise notre comportement. Les Yamas sont des règles de conduite en société, la Règle d’or étant : « Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse ».

Voici votre Défi N°8

L’Ahimsa : la non-violence

La non-violence, c’est refuser de faire violence au réel en voulant le changer. C’est aimer ce qui est. Si, dans la pratique, ma hanche ne veut pas s’ouvrir, je ne la force pas, c’est ainsi. Ou, si je vis une relation compliquée, me crisper face à l’autre ne facilitera pas notre échange, je dois trouver une autre solution… L’objectif est de traverser les difficultés avec plus de lâcher-prise. Le yoga nous y aide via la respiration : le souffle permet de passer les postures sans forcer. Le défi reste de savoir si je me fais réellement violence dans cette posture ou si ce n’est qu’une peur. Dans la pratique du yoga, ce doute justifie la présence du guide, qui nous aide à trouver notre justesse.

Ahimsa consiste à ne pas nuire, en pensées, en paroles et en actes. Ahimsa se pratique avec soi-même, avec les autres – son conjoint, sa famille, au volant, au travail, … –  dans l’alimentation et l’hygiène de vie, dans sa relation à l’environnement, et bien sûr pendant les Asanas et le Pranayama.
La violence n’est pas seulement un acte physique, elle peut être verbale, elle peut être aussi psychique. L’indifférence est une autre forme de violence.

Je vous laisse méditer sur ces mots, et surtout sur le concept de A H I M S A, essayer d’observer en vous les formes insidieuses de violences que vous vous inffliger au quotidien, sans vous en apercevoir, essayer de vérifier vos pensées, vos paroles vos gestes et donc de R É T A B L I R un équilibre plus doux, dans la bienveillance de vous mêmes et d’autrui.


defi

Cette semaine d’ A N C R A G E est une semaine charnière qui va vous permettre aussi de faire le point sur les Défis que vous avez relève haut la main et ceux qui ont été mis de côté.

Cherchez à comprendre pourquoi et comment essayer d’y rémédier.

C’est donc un travail personnel qui est nécessaire, un travail sur vous même sur ce qui s’est passé depuis le début du D É F I . Veillez à être indulgent avec vous-même mais surtout à être réaliste et éventuellement d’ajuster votre comportement afin d’obtenir la T R AN S F O R M A T I O N que nous recherchons.


 

DEFI ALIMENTAIRE

La mono diète

pour nettoyer son corps et guérir plus rapidement

shutterstock_129214181-824x464

Si vous n’avez pas pu faire votre mono diète ce week-end il est temps cette semaine d’entamer cette cure de detox selon vos goût et disponibilité.

Bien sûr vous n’y êtes pas obligé et surtout écouter votre intuition avant toute chose.

Articles à lire avant de vous lancer

ici et ici 

Pour ma part je vais essayer de faire une mono diète de riz cette semaine sur 36h.

N a m a s t  é .